Portrait

Derrière Lorafolk, il y a Laura et Quentin

Elle, le profil mode bien trempé et le goût affûté. Lui, le sens du détail et la créativité d’un parcours atypique. Laura se forme au métier de styliste-modéliste sur les bancs de l’Atelier Chardon Savard à Paris puis sur ceux de la mythique Saint Martin’s School à Londres. Quentin laisse libre cours à son imagination aux Ateliers de Sèvres avant de rejoindre un cursus en droit plus classique. Lorsque bien décidée à monter un jour sa propre marque, elle aiguise ses armes et son oeil dans de prestigieuses Maisons de luxe (Chanel, Lanvin, Balmain), lui tempère un instant sa fibre artistique en faisant un détour par le monde austère du droit boursier. Les retrouvailles n’en sont que plus créatives, la complémentarité opère et Lorafolk voit le jour en 2011.

L’arrivée de la Mariée

En 2013, leur ADN Couture rencontre l’univers très pointu de la robe de mariée comme une évidence, lorsqu’une amie leur demande de réaliser la sienne. L’expertise des matières d’exception – crêpe de soie, dentelle de Calais, broderies – est déjà là, leur expérience du flou aussi.

La première collection Mariée voit alors le jour et reprend les codes de la Maison : des lignes très épurées, des matières nobles, des dentelles graphiques. La Mariée Lorafolk s’inscrit dans un vent nouveau de liberté et de spontanéité avec des silhouettes à la décontraction savamment étudiée.

Une première collection aux antipodes des tendances jetables

Portés par l’envie commune de renouer avec une conception artisanale de la mode, le couple compose sa première collection sur une partition faite de tissus d’exception, d’un goût pour le détail et de finitions Haute Couture.

Au rythme de deux collections par an, Quentin et Laura proposent une vision du vêtement élégante, fluide et moderne, qui séduit les femmes libres et sûres d’elles. C’est l’amour d’un Savoir-Faire artisanal qui pose les fondements de leur Maison.

Aux antipodes des tendances jetables, Lorafolk réinvente la façon à l’ancienne, en installant sa production au cœur de Paris et en fabricant à la commande ou sur mesure. Chaque robe est cousue de bout en bout par le même ouvrier, lui insufflant un peu de son amour du métier et de son âme, racontant une histoire humaine et vivante.

Lire Aussi

Le Savoir-faire

Le Savoir-faire

La Maison Lorafolk remet au goût du jour un savoir-faire traditionnel dans une recherche constante d’authentique, d’unique.Découvrir
La Gazette

La Gazette

À l’occasion du lancement de son nouveau site, Lorafolk présente : « La Gazette », un blog consacré à l’univers de la Mariée …Découvrir